Back to Exhibition Foyer
To The European Library

The Anti-Justine, or the Delights of love
Bookmark and Share

  • French Title: L’Anti-Justine, ou les Délices de l’amour
  • Year: 1798
  • By: Rétif De La Bretonne, Nicolas-Edme
  • Source: National Library of France
  • Language: French
  • Read the book

English Editorial:Rétif de La Bretonne’s title L’Anti-Justine, ou les Délices de l’amour et le choix de la fausse adresse (Au Palais-Roial, chez feue la veuve Girouard très connue pour avoir distribué en 1791 la Justine) – “The Anti-Justine, or the Delights of Love and the Choice of the Wrong Address (at the Palais-Roial, at the Late Widow Girouard’s, Famous for Having Distributed Justine in 1791” – was in retaliation to the Marquis de Sade’s scorn for him. He was also taking a swipe at publicist Simon-Nicolas-Henri Linguet, who had criticised his works by signing his most pornographic book with his name. In this tale, a cross between dream and reality, Nicolas-Edme Rétif de La Bretonne (1734-1806) turns his own incestuous relationships with his daughters into a generalised fantasy. He never finished the work and just five copies of the original edition are known to exist. This is one of two with the most complete versions of the text. Rétif de La Bretonne probably owned it because the copy contains 36 pages of proofs he corrected and 41 passe-partouts for the illustrations. All are empty except three, which contain copperplates by Louis Binet (they have no relationship to the text and do not seem to have belonged to the series announced) and obscene India ink drawings mentioned in the table of illustrations printed at the end of part one.

French Editorial: Le titre de L’Anti-Justine, ou les Délices de l’amour et le choix de la fausse adresse (" Au Palais-Roial, chez feue la veuve Girouard très connue " pour avoir distribué en 1791 la Justine) sont une riposte de Rétif de La Bretonne au mépris que le marquis de Sade avait à son endroit. Il se venge aussi du publiciste Simon-Nicolas-Henri Linguet qui avait critiqué ses livres, en plaçant sous son nom le plus pornographique de ses ouvrages. Dans ce récit entre rêve et vie, Nicolas-Edme Rétif de La Bretonne (1734-1806) transforme en fantasme généralisé ses propres relations incestueuses avec ses filles. L’ouvrage demeura inachevé. Cet exemplaire, l’un des cinq connus de l’édition originale, est l’un des deux à offrir la version la plus complète du texte. Il provient sans doute de Rétif lui-même puisqu’il contient trente-six pages d’épreuves corrigées par l’auteur et quarante-et-un passe-partout prévus pour accueillir les illustrations. Tous sont vides, à l’exception de trois qui contiennent une gravure sur cuivre de Louis Binet (sans rapport avec le texte et qui ne paraît pas avoir fait partie de la série annoncée) et deux dessins obscènes à l’encre de Chine conformes à la table des figures imprimée à la fin de la première partie.

Browse

countries

subjects

languages

timeline